Fermeture de l'alerte

L'humanité au-delà de la couleur

2 mars 2022  > 30 avril 2022 Exposition

Découvrez le travail de la photographe Sabine Jaccard autour du mouvement Black Lives Matter, exposé au château de Voltaire

« Société arc-en-ciel », La Défense, 2020 ©Sabine Jaccard
 

La photographe du noir et blanc argentique Sabine Jaccard revient au Château de Voltaire pour exposer son travail, en écho aux combats de Voltaire.

Sa nouvelle exposition intitulée « L'humanité au-delà de la couleur » sera exposée à l'Orangerie du château, du 2 mars au 30 avril 2022, en soutien au Black Lives Matter.

 

Discours artistique

Cette expo photo solo m'a été commandée par la Doyenne de la Cathédrale Américaine de Paris, Lucinda Laird, en juin 2020. Son église, qui a toujours combattu pour la justice, avait déployé une grande banderole en soutien au mouvement des Black Lives Matter
 

Après avoir pris les 14 photos entre deux confinements à Paris, le titre qui m'est venu à l'esprit fut « L'humanité au-delà de la couleur ». Mon but était de regarder des êtres humains au-delà de leurs couleurs de peau - des boxeurs, des danseurs, des enfants joueurs et des athlètes de différentes cultures que, photographe de rue, j’avais saisis. Dans ces espaces de liberté et d'expression, ils consentirent à être photographiés, nous forgeâmes une relation amicale, et parlant du racisme ils me rendirent plus consciente de ce mal.
 

Le professeur et écrivain américain Greg Garrett (artiste en résidence à la Cathédrale Américaine) m'avait invitée à "pointer mon appareil photo sur ces minorités pour les rendre plus visibles" et ainsi dénoncer, du mieux que je pouvais, le racisme.
 

Française et Suisse, avec des parents globe-trotters dans les années 1980, c’est à Madagascar que j'ai commencé mon travail photographique de 2000 à 2002 avec le célèbre photographe franco-sino-malgache Pierrot Men.
 

La première photo de cette exposition annonce l’emblème d’une "Société post-raciale" prise à Londres en 2011: trois personnages différents émergent du Pont Millénium.

Les 14 nouvelles photos, prises sur le vif et sans avoir été mises en scène, nous invitent quant à elles à regarder avec respect ces artistes de rue à la Bibliothèque Nationale de France, à La Défense, au Palais de Tokyo et au parc Monceau. 
 

Au parc Monceau, le boxeur Assane (Français d'origine sénégalaise) a réfuté la question selon laquelle "un blanc ne pourrait pas photographier un noir?" (article du Monde du 25 septembre 2020): il pensait que cela "priverait mes spectateurs de voir de belles photos". 
 

La lecture du best-seller du New York Times, « Comment être un antiraciste » de Ibram X. Kendi, fut éclairante. De même que l'écrivaine Alice Walker, qui inventa en 1979 l'expression "womanist" pour illustrer la force de la femme afro-américaine (voir photo 3).
 

Le titre de ma 15ème photo, « La Société arc-en-ciel » me fut inspiré par un livre sur le théologien afro-américain James Cone, ce titre me semblant traduire son idéal d'une société racialement diverse.
 

Photographe du noir et blanc argentique toute ma vie, j’utilise ce médium qui nous invite à voir au-delà de ces couleurs - avec des possibilités de gris - et à jouer avec ses contrastes.
 

L’exposition « L'humanité au-delà de la couleur » voyagera au Château de Voltaire pour illustrer les idées de justice sociale (George Floyd en lien avec l’affaire Calas), ainsi qu’à Paris et à Florence en 2022.

 

Sabine Jaccard

Portrait de Sabine Jaccard ©Béatrice Cafiéri 
 

1971 née à Paris, de nationalités française et suisse

1980-1984 prend ses premières photos alors qu’elle étudie à l’école anglaise internationale d’Amman en Jordanie

1987 apprend à développer et tirer en chambre noire

1990-2000 étudie la littérature anglaise aux universités d’Oxford et de Londres et à la Sorbonne (se spécialise sur Shakespeare) ; stagiaire de photographes de studio, de mode et de publicité ; rencontre Gérard Malanga

2000 stagiaire de Martine Franck à Arles et rencontre Henri Cartier-Bresson

2000-2002 travaille avec le photographe Pierrot Men à Madagascar

2006-2016 développe et tire ses photos noir et blanc argentiques en Normandie tout en travaillant avec le labo professionnel Dupon à Paris

2017 publie son livre « Théâtre d’eau ».
 

Informations pratiques :

Lieu : Orangerie du château de Voltaire

Dates : du mercredi 2 mars au samedi 30 avril 2022

Horaires : dernière entrée 45 minutes avant la fermeture

  • 10h-17h jusqu'au 31 mars 2022
  • 10h-18h à partir du 1er avril 2022

Tarif : exposition comprise dans le droit d'entrée habituel du monument : 8€ / gratuit pour les moins de 26 ans ressortissants de l'Union Européenne.

Informations : chateau-de-voltaire@monuments-nationaux.fr 

MenuFermer le menu